Si on m’avait dit il y a un an…

– que je serais interviewé par la RTBF et RTL-TVI le même jour pour un blog créé 14 jours auparavant…
– que le jour le plus important de l’année serait le 9 janvier. Se découvrir un déficit attentionnel et se trouver un éditeur le même jour, au même endroit et au même moment…
– que je passerais la soirée électorale du 10 juin au coeur de l’événement, à la casa Reyers.
– que je passerais mon anniversaire à faire un peu d’arithmétique rénale
Wedding on Brussels' Grand-Place
– que ma photo du mariage des Deschiens serait dans Flickr Explore
– que je descendrais un escalier Differtois façon Matelas River
– que je passerais une journée en studio avec Annie Cordy
– que je me découvrirais une nouvelle cousine
– que je me lancerais dans un feuilleton hôtelier en temps réel
– que je ferais l’erreur de perdre le rythme de production dix-jours-omadaire de ce même feuilleton
– que je terminerais le script frenzy, le petit frère “scénario” du nanowrimo en étant fier juste de la première page et tout juste d’accord avec l’existence des 119 suivantes (mais que je n’en tirerais pas les leçons tout de suite)
– que je me lancerais dans le nanowrimo sans avoir grand’chose à dire, sans etre tiré par un high concept et que je déraillerais (et que je tirerais – mieux vaut tard que jamais… – les leçons de ce déraillement)
– que moins d’une semaine après la fin de 2007 je sortirais un bouquin…
– que je finirais par terminer l’abécédaire des lettres entamé sur ce blog le 1er février 2006
– que je prendrais le Thalys pour un séjour parisien de moins de deux heures
– que je ne gagnerais pas le Persoweb mais que finalement, ça ne serait pas grave…
– que mon bouquin le plus important de l’année serait “The war of Art”
– que Yves Leterme m’aiderait très très indirectement à m’intéresser à la photo
– que j’ouvrirais un blog consacré à l’écriture
– que je serais regardeur de Star Ac’ à gages
– que je switcherais vers la pomme grâce à cause de Scrivener
– que j’adresserais la parole à trois autres Baudouin (de Jaer, Remy, et un spectateur de match d’impro dont en plus le nom de famille ressemble de façon troublante au mien)
– que j’hésiterais entre la nécessité d’apprende le catalan ou l’espagnol, que je regarderais le décor autour de moi en classant mentalement les éléments qui seraient du déménagement au-delà des Pyrénées avant de finalement ne pas aller au-delà de “Hola, que tal” dans ma connaissance du castillan usuel. Quant au catalan heu…
– que malgré un hébergement chez Dreamhost, je deviendrais client de Mediatemple.
-que placer cette photo dans le groupe Flickr ad hoc ferait exploser son nombre de visualisations

Mais surtout, si on m’avait dit le 31 juillet, quand j’ai balancé la première photo orange et bleue que j’en prenais jusqu’en décembre 2007.

Je ne l’aurais pas cru.

Bon… Là-dessus… on fait ce qu’il faut pour passer une année 2008 faite de 366 jours encore moins croyables que ceux que 2007 m’a réservé ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :