C'est un gâteau abandonné

C'est un gateau abandonné

C’est un gâteau abandonné
Qui a vécu sans se retourner.
Sûr le trottoir abandonné
Par qui ce jeudi
Parce qu’il a su se faire solder
A ceux qui ont voulu l’manger
Il a donné ce qu’il avait
Mais lui, il se demande qui il est.
Abandonné, oui, abandonné.

(à fredonner sur l’air de…)

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :