Il y avait de nouveau des crepes

P1020990

C’était encore mieux que dans le premier épisode : il y avait des crepes, il y avait un temps printanier, Il y avait une conversation constamment stimulante, il y avait le pansement d’Eliott, il y avait le côté électrique de la douche, il y avait un grenier tellement photogénique que l’autofocus s’est pendu, il y avait de la chaleur humaine gratuite au plus beau sens du terme, il y avait la danse à 20 euros du chinois thaïlandais. Il y avait une pile de journaux dans le grenier, des rescapés des seventies, dont mon scanner va bientôt entendre parler.

Il y avait les deux réponses possibles, toutes les deux affirmatives à la question « tu es dans une phase contradictoire ? », il y avait la phrase « si je pouvais arrêter le temps, je lirais Harry Potter.

Il n’y a pas eu de recette stricto sensu cete fois-ci.

Et en rentrant, il y a eu la plaisante surprise de constater que le point précis sous les tropiques qui m’a causé quelques inquiétudes ne me faisait plus mal. L’amitié est donc bonne pour la santé.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :