Postcrossing ou : J’avais le doigt sur la gâchette de la carte de crédit

J’avais envie d’envoyer des cartes de bon anniversaire ou de joyeuses naissances et autres événements positifs à de parfaits inconnus. J’avais envie de commettre quelques attentats d’art postal façon Robin des Bois qui tirerait des flèches qui font du bien, les yeux fermés.

Le plan était de glisser dans ces cartes un petit mot qui explique la démarche et qui envoie vers un site web pour lequel j’avais une idée de nom de domaine et, donc, le doigt sur la gâchette de la carte de crédit.

Et puis je me suis dit “comment je vais faire pour trouver des adresses postales au hasard ?”. J’ai demandé “adresses postales au hasard” à mon ami Google et c’est comme ça que j’ai découvert le postcrossing.

P1040747

Il y a donc quelque part en Finlande, quelqu’un qui va se ramasser cette carte dans la boîte. Et une fois qu’elle sera bien arrivée, je n’aurai – théoriquement – plus qu’à patiemment attendre ma petite surprise venue de je ne sais où, envoyée par je ne sais qui…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :