Collapsomètre : Quinze-Juillet moins dix

Après un galop d’essai inauguratoire, voici le vrai début du collapsomètre dont le principe est : quelles sont, au jour d’aujourd’hui, les chances de Leterme 1er de terminer son parcours, de la façon traditionnelle, par une remise de démission au Palais, au Belvédère ou à Ciergnon ?

Le collapsomètre est un post qui pourrait bien être quotidien d’ici au Quinze-Juillet. Voire au-delà…

Après avoir rendu un doigt humide et après avoir pris le sens du vent, le collapsomètre est à…

– parce que les missiles sortent à nouveau de leurs silos dans les deux camps
– parce que, qu’il le pense ou non, Yvon dit qu’il pense qu’il ne va pas y arriver : compliqué tout ça…
– parce que le MR recrute/a recruté un graphiste Flash et attrapes. Ils comptent en avoir besoin avant juin 2009 ?

– parce qu’il ne reste en fait que six jours avant le 11 juillet. “Je nettoyais mon discours, monsieur l’agent, la provocation est partie toute seule… C’est fragile, ces susceptibilités quand même… »
– parce qu’il y a des pages de pub politique dans les quotidiens
– parce qu’au CD&V on commence à parle de « Plan B » (We moeten klaar zijn op de dag dat het federaal niet meer lukt’)

Le collapsomètre n’est pas plus haut…

– parce qu’il est possible après tout que la dramatisation actuelle serve surtout à préparer le CD&V et son électorat à un accord et un compromis et à un plus petit « poisson » que souhaité…
– parce que Bart De Wever est actuellement victime d’une bien curieuse extinction de voix.
– parce que s’il y a un échec le 15 juillet (ou un peu plus tard, on n’est pas pressé…), ça ne veut pas forcément dire que Ief ira rendre son tablier. Leterme I peut très bien se contenter de juste commencer à vraiment gérer un peu sérieusement le socio-économique jusque juin 2009… Si la campagne des régionales, avait déjà commencé, on s’en serait aperçu, non ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :