Drame de la surdité précoce à Tour et Taxis

Comme je n’y étais pas, je n’ai qu’une hypothèse sur la façon dont les choses ont bien pu se produire (mais si vous en avez une autre…) :

Dans Tour et Taxis, le volume sonore est inconfortable. Yves Bigot est en coulisse, à l’écart, prêt à monter sur scène pour son speech d’adieu. De ce côté là du comptoir, à l’écart du podium, un barman, gibier d’ORL, qui s’est usé les marteaux et les étriers à grands coups d’ iPod dans les tympans.

Le show time approche. Le trac ? La gorge un peu sèche ?

– Un grand coca, s’il vous plaît…
– Un grand cognac ? Tout de suite…
(cul sec)
– Et je vous demande d’accueillir immédiatement Yves Bigot, qui a tenu venir vous saluer avant de nous quitter…

Et blam
:

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :