Trudi Kohl n'existe pas.


(ou si je me trompe et si elle existe en chair et en os, est-ce qu’elle peut me passer un coup de fil ? J’adore ce qu’elle écrit.)

Trudi Kohl est, selon causeur.fr, le seul endroit du web qui la publie :

Née à Stuttgart en 1947, Trudi Kohl est traductrice, journaliste et romancière. Elle partage sa vie entre Paris et le Bade-Wurtemberg. Dernier livre paru : Martin am Strand (Klank Verlag)

Ah bon ?

  • J’ai beau secouer Google et Amazon dans tous les sens : les seules traces de Trudi Kohl sont celles qu’elle laisse sont sur causeur.fr.
  • Dans le formulaire de contact, il n’y a pas le nom de Trudi Kohl. Parce qu’elle n’existe pas ?
  • Trudi porte le même nom de famille que Helmut Kohl. Un nom de famille que tous les Français connaissent. Un nom de famille qu’un Français qui voudrait créer un personnage fictif pourrait choisir.
  • Le titre du dernier livre publié peut se traduire par “Martin[e] à la plage”. Mieux : impossible de trouver l’éditeur inexistant “Klank verlag” dans Google ailleurs que dans les pages qui mentionnent Trudi Kohl. Aucune trace de cet éditeur.
  • Basile de Koch, Trudi Kohl… Trudi Koch… Basile de Kohl…
  • Et c’est pas comme si Basile de Koch (mais si… le frère de Karl Zéro) en était à son premier pastiche.

Bref, si je me suis trompé, frau Kohl (fraulein ?), je serais heureux d’être démenti en personne et par téléphone. Mon numéro est plus facile à trouver qu’un de vos livres.

Et si Trudi Kohl n’existe pas, j’aimerais bien savoir combien vous êtes à utiliser ce personnage pour parler de la France avec une telle verve…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :