Clavier dvorak-fr : un an après

Ah… l’approche de la nouvelle année. Le moment où l’on pense à toutes ces bonnes résolutions pour bien commencer l’année. Il y a un an, cachet du post faisant foi, j’ai arrêté de regarder mon clavier en tapant. Depuis longtemps, je voulais taper à l’aveugle, apprendre à mes doigts à trouver les touches. Je voulais que mes yeux regardent les lettres du texte s’inscrire une par une sur l’écran, plutôt que faire des aller-retours incessants entre le clavier et l’écran.

Un an après : mission accomplie. Je parviens même presque à taper à peu près juste sans regarder l’écran.

Le négatif : le driver dvorak n’est pas universel. Pour des logiciels, les raccourcis-clavier sont ceux du clavier physique.

Le positif : tout le reste. La production de texte est plus fluide, le clavier est presque aussi souple que le stylo pour verbaliser la pensée.

Tu aimes les défis, tu as des automatismes azerty qui t’empêchent de tout reprendre à zéro, tu as envie de pouvoir écrire en tapant à l’aveugle ? Une seule adresse !

4 commentaires

  1. Ca fait déjà qq années que je suis tenté par la passage au Dvorak mais deux choses me retiennent:
    – Il est très difficile de trouver un vendeur belge de ce genre de clavier. Il faut donc commander à l'aveuglette chez un fournisseur étranger.
    – Je n'ai jamais pu essayer de clavier ergonomique à la kinesis. J'ai un Microsoft Natural Keyboard et suis assez ouvert mais il est parfois mieux pour se décider d'essayer le clavier en vrai.

    1. Je n'ai pas un clavier physique dvorak. J'utilise un driver qui attribue les touches du clavier à la disposition dvorak-fr. Je ne suis même pas certain qu'il exste des claviers physiques pour la disposition dvorak-fr.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :