4 choses à savoir pour écrire du théâtre

  1. Avant d’ouvrir la bouche, un personnage doit avoir une raison évidente pour le spectateur de dire quelque chose.
  2. Avant d’ouvrir la bouche, un personnage doit avoir une raison évidente pour le spectateur de dire quelque chose.
  3. Avant d’ouvrir la bouche, un personnage doit avoir une raison évidente pour le spectateur de dire quelque chose.
  4. Cette raison peut être un geste (du personnage ou d’un autre personnage), un élément du décor, un bruitage, un changement dans l’éclairage… Cette raison peut même être une réplique d’un autre personnage (pas forcément celle qu’il vient de prononcer d’ailleurs).

C’est à peu près comme ça que j’ai essayé de travailler pour Ultime Niveau, mais ça et là, il traîne encore des répliques qui, de mon point de vue de poil-de-cul-teur de la virgule, d’enculeur d’esperluette, ont l’air de sortir de nulle part.

Si je récidive, soyez gentils de me fouetter avec des orties et, au moment où je commence à avoir envie de me gratter, roulez-moi dans le goudron.

Les plumes, vous les mettrez où vous voulez.

2
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Marievh
Invité

Bon, ben je verrai si je suis d'accord avec ton sévère jugement quand j'aurai vu Ultime Niveau…

Baudouin
Invité
Baudouin

Mon avis sur Ultime Niveau est positif. Il doit y avoir 0,0002% dont je me dis « ferai mieux la prochaine fois ». Pour un deux-en-scène par exemple…

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :