Work in progress / INUVDLB03

melissa theuriau

On travaille sur un projet qui a priori n’a rien à voir, on se lève à 5 heures du matin un dimanche de Pentecôte parce qu’on est démangé par le besoin de mener à pied et in situ un peu d’enquête, un peu d’investigation (c’est la vie de Candy) dans ce dossier qui n’a, a priori, rien à voir avec le projet INUVDLB et un gros 24 heures plus tard…

Blam ! Kebang ! Whiz ! Pop ! Etc !

Récompense karmique (?) une bonne petite idée qui fait bien avancer le schmilblick.

Sur le front des recherches, préliminaires indispensables, les choses pourraient également recevoir un petit coup d’accélérateur dès… demain. Ou pas.

Stay tuned.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :