Ford Capri, c’est reparti !

Ford Capri, c'est reparti !

Depuis ce dimanche, il y a une Ford Capri dernier modèle mais miniature sur un coin de mon bureau, histoire de me rappeler que je n’ai pas fini de m’occuper de son cas. A l’époque un post avait salué le début du nanowrimo 2006, un petit défi littéraire entre amis consistant à rédiger, pendant les trente jours de novembre, 50 000 mots de fictions. Pour l’accouchement, il m’en a fallu carrément non pas un post, non pas deux posts, mais bien trois posts…

Ford Capri, c'est reparti !

“Ford Capri, c’est fini !” : tel donc est le titre de mon petit nanowrimo 2006 qui a fermenté bien sagement dans sa chemise en carton aux propriétés proches du fût de chêne des établissements Glenmorangie .

Il m’a fallu ce temps pour que ce qui cloche dans ce texte m’apparaisse enfin comme une évidence.

Poser un diagnostic est une chose, opérer le patient en est une autre. Ca ne va pas être du cosmétique de surface, loin de là. On est plutôt dans un trip greffe multiple et rénovation au bulldozer.

Pour l’instant, ce projet n’est pas en tête de liste, il a des petits frères qui me réclament mieux et plus d’attention.

En attendant, on va appeler le marketing de monsieur Ford et demander s’ils sont cool du nom de modèle dans un titre de fiction ou si je peux remetter mon bête jeu de mots dans mon caleçon où il pourrait bien se faire des amis.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :