Drinking gin at nine in the morning

La montagne de gratitude que j’éprouve envers Steven Pressfield vient de se changer en chaîne de taille himalayenne. La montagne de gratitude que j’éprouve envers TED.com vient de se changer en chaîne himalayenne :

Elizabeth Gilbert : Merci !

Le démon et/ou le génie qui habitent dans les murs autour de moi pourrait-il se sortir les pouces ? En le remerciant… (cette phrase prend nettement plus de sens après avoir visionné la vidéo ci-dessus dans son ensemble)

3 réflexions sur “Drinking gin at nine in the morning

  1. bon, mettons qu'on ne veuille pas se farcir 19 minutes et quelques de motivation a la rikonne, dis nous donc a quel moment elle parle de toi ou du projet qui te tient tant à coeur?

  2. Et quand on s'est tapé les 19 minutes, on se (heu… je me) demande si ta gratitude, c'est pour le démon/génie ou pour ce qui au final mérite un « ¡ olé ! ».
    Au fait, il n'y avait pas un compteur pour ton MPE 2 dans la colonne de gauche ? C'est un démon/génie qui l'a fait disparaître, ou …. ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *