21st century boy

On est au 21ème siècle, coco ! Plus personne n’a plus rien à cacher à personne. Tu montres ta tête (et quand je dis la tête…) via ta webcam à des inconnus sur chatroulette. Tu n’envisages pas de commander une mousse sans faire glisser tes empreintes digitales sur le bouton de l’application mobile Foursquare (ou Gowalla, ou Openplayce, tu es gentil, tu biffes la mention inutile tout seul comme un grand).

L’anonymat de formspring sert de firewall à ta pudeur. On t’y remue le point d’interrogation dans la plaie à sec et sans élan. C’est moins cher qu’un psy et grâce aux server farms de Google, c’est grâce à ça que les archéologues du 25ème siècle reconstitueront le zeitgeist de 2010.


Pourquoi tu fais tout ça ? Parce que tes copains 2.0 le font déjà et qu’ils ont déjà décroché des breloques en chocolat. Insupportable, non ?

Le pire, c’est que tu le fais de ton propre gré et que tu serais le premier à t’insurger si en Corée du Nord une loi obligeait chaque citoyen à utiliser un petit appareil électronique pour signaler sa présence dans un lieu chaque fois qu’il y pénètre.

1 réflexion au sujet de “21st century boy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :