R.I.P. Malcolm McLaren

« I have been called many things: a charlatan,
a con man, or, most flatteringly, the culprit
responsible for turning British popular culture
into nothing more than a cheap marketing
gimmick »

Quelqu’un capable d’inviter un genre musical presque à lui tout seul ne peut pas être tout à fait mauvais.

La main Parisienne :

Malheureusement de circonstance : Père Lachaise

Spread the love

1 réflexion au sujet de “R.I.P. Malcolm McLaren”

  1. Clairement une figure importante dans la culture populaire; je ne l'aurais pas laissé seul avec un petit garçon par contre…..

    Je me rengorge aussi parce qu'on a pu m'entrevoir derrière ma batterie dans le sujet du JT de la RTBF consacré au père du punk anglais. J'avais 30 kilos de moins et pas de futur, soi-disant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :