Sachant que…

Le goûter

Elio voudrait faire un goûter d’anniversaire avec Bart et plein de chouettes copains. Elio pense à Joelle (la cheftaine des guides) et Jean-Michel comme camarade de jeux. Jean-Michel veut bien venir jouer mais seulement si Koen, son cousin de Flandre peut l’accompagner. Bart ne veut pas prêter ses marqueurs jaunes et noirs à Koen. Joelle ne veut pas venir si Jean-Michel ne vient pas et le traite de poule mouillée (c’est celui qui le dit qui l’est).

Sachant tout ça… quelle heure seront soufflées les bougies ?

(crédit photo : javier_del_norte)

Un commentaire

  1. Trop drôle …Mais on s'en fout de Di Rupo , il va sacrifier Bruxelles pour devenir 1er ministre.Comme on a sacrifié les Fourons en son temps. Les politiciens s'en foutent de nous…On n'est bon qu'a crever au boulot pour financer leurs politiques. On dit à nos enfants qu'ils vont devoir travailler plus longtemps pour les pensions et l'autre Millquet accorde des pré-pensions à 50 ans pour ceux d'Opel. D'ailleurs je leur ai envoyé un mail au CDH…serait étonné de voir s'ils vont me répondre…

    D'ailleurs en voilà le contenu , rédigé d'un commun accord en partenariat avec 200 de mes contacts facebook.

    Bonjour le CDH ,

    j'aimerais savoir de qui se moque les politiques belges . Vous finissez de dire que les prépensions ,c'est fini . Que de prendre ça pension à 60 ans , c'est fini.
    Qu'Il faudra travailler plus longtemps pour assurer l'avenir de nos pensions et nous,on essaie de faire passer ce message à nos jeunes. Maintenant votre présidente oui-oui/non-non sabote tout ça en accordant la prépension ,à 50 ans ,aux travailleurs d'Opel. C'est hyper négatif comme message. L'état belge n'avait qu'a engager un vrai bras de fer contre les américains et sauver ces emplois , plutôt que d'encore baisser les bras devant eux .
    Vous êtes en train de vivre à crédit sur l'avenir de nos enfants , vous vous en rendez compte au moins. Vos cadeaux ,d'aujourd'hui ,seront leurs boulets de demain . C'est maintenant qu'il fallait mettre fin à toutes les formes de prépensions.Et cela peut importe le contexte des entreprises.C'est facile de faire des cadeaux pareils ,comme par hasard à des travailleurs flamands et pendant les négociations avec De Wever , puisque ce sont nos enfants qui paieront votre note. Ce sont les enfants d'ouvriers qui paieront la note durant toute leur vie. Ils n'auront pas des salaires de ministres ,eux , ni une multiplication de mandats rémunérés , des avantages en nature et en stoemelings pour leur permettre de boucler le mois …

    Les enfants d'ouvriers ne font pas partie des 200 familles qui gèrent la grande majorité de la richesse de ce pays….Nos enfants ,ce sont les fourmis que l'on enverra crever au boulot pour financer les projets de politicien(ne)s en mal de glorioles. Tous vos échecs répétitifs , c'est nous qu'ils font crever à petits feux….Vous , vous échouez dans vos politiques mais ce sont les citoyens qui trinquent.Vous commettez des erreurs ,mais vous conservez votre job . Un ouvrier ,il serait viré sur le champ pour faute grave s'il en faisait autant.

    Vous n'en avez rien à foutre de nous , vous êtes tous , tous les partis , bien au chaud dans vos tours d'ivoire….Et nous ,on est bon qu'à crever au boulot et à voir une partie de nos revenus (nos impôts) partir en fumée dans vos projets ,tous plus mal préparés les uns que les autres. Les millions d'euros que vous gaspillés ,vous les avez obtenus par notre travail. Mais c'est pas grave , il y a suffisamment de fourmis et elles se reproduisent bien ,donc de nouveaux travailleurs rempliront vos caisses et vous pourrez de nouveau gaspiller les millions d'euros dans des politiques brouillonnes ,préparées et mises en place par des pseudos experts , au mieux ,diplômés de l'école du cirque .

    Vous considérer que les électeurs vous donnent un chèque en blanc lors des élections . Vous négociez en secret , vous nous cachez le contenu des négociations qui concernent notre avenir , on se demande bien de quel droit d'ailleurs. Vous jouez avec notre avenir et celui de nos enfants comme des enfants jouent avec leur consoles de jeux. Si ça foire , hop , un petit « Reset » et on rejoue la partie..avec l'avenir des citoyens dans la balance. Enfin je devrais ,avec l'avenir de la plèbe….

    Vous pensez que l'abstention de vote était importante lors des élections de juin 2010 . Je crois que vous n'avez encore rien vu. Si vous continuez à nous méprisez autant , à nous prendre de haut et à nous mettre devant le fait accompli ,comme à chaque fois , le taux d'abstention va aller crescendo de plus en plus haut. Des groupes de discussions se forment et jugent vos actes . Et votre leurre de la « bonne gouvernance » , ne leurre personne justement. Démocratie = souveraineté du peuple . N'oubliez pas que vous n'êtes pas propriétaires du pouvoir mais bien locataires. Et les mauvais locataires ,cela peut se chasser . Dans votre cas , via des élections ou via une bonne révolution.

    Mais l'époque des doux moutons wallons est révolue , la scission de la Belgique ne nous fait pas peur. Rejoindre le giron français non plus. Car si demain la Wallonie rejoint la France , les seuls à en souffrir , ce sera vous. Vos carrières d'hommes et de femmes politiques seront terminées.

    Vous avez toujours agis en pensant que les belges allaient baisser la tête et tout accepter…Vous êtes des élus , mais pas nos maîtres . Si vous ne voulez pas subir des revers cuisants lors des prochains scrutins ,je pense qu'il serait bon de nous montrer du respect et de jouer la vraie transparence avec la gouvernance du pays…Car la Belgique ,c'est tous les belges et pas seulement une « élite » politique et 200 familles bourrées de fric.

    Imaginez ça , des groupes entiers de wallons se mettant en grève générale. Comme en 1960. Seulement des grèves pareilles ,à notre époque , seraient pires que celles de 1960 . Regardez les dégâts économiques causés par l'interruption des vols à cause d'un volcan. Maintenant imaginez les dégâts qu'une grêve générale de tous les ouvriers/citoyens belges pourraient engendrer. Alors , réfléchissez y quand vous jouez avec notre avenir et celui de nos enfants. Pensez que vos « élites » ne représente que quelques milliers de personnes face à des millions de citoyens exaspérés par des crises à répétitions. Et qu'une révolution de velours , ça c'est déjà vu.

    Ave Politicar, morituri te salutant

    Un plébéien

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :