Ils sont fous ces Lyonnais (ép. 2)

A Lyon, on apprend à marcher.

P1070644

A Lyon, madame Pipi ouvre une boutique de luxe :

En gros, c'est une pissotière mais grand luxe

A Lyon, les supporters d’un certain club de foot Bruxellois laissent des traces longue durée de leurs passages.

Trace du passage de la très subtile "Mauves Army" à Lyon (en 2003?)

A Lyon, le secteur horeca inflige à la langue française un traitement qu’elle n’a pas mérité :

On ne dira jamais assez le mal que le petit commerce fait parfois à la langue française...

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :