Soubassophone

Sousaphone March

Le grassouillet Philippe-Albert aimait la toute grande musique. Celle qui passait jouer du soubassophone à ses pieds une fois par an : le jour de son anniversaire. Philippe-Albert préparait la veille les habits du jour pour être parfait au balcon. Quand le chef de fanfare a entamé une reprise à sa sauce d’un titre décrit plus tard comme « Américain », Philippe-Albert, est tombé du balcon. Le surlendemain, sa veuve épousait le chef.

Crédit photo : life is good pete

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :