Perséides

Stargazing

Charlotte-Framboise faisait le coup des Perseides à ses nombreux amants. Elle les emmenait vers le fond du parc de la propriété. À chaque étoile filante, elle se rapprochait un peu plus. Quand la distance menaçait de devenir négative, elle renvoyait l’amant à ses chères études. Un jour ou plutôt une nuit, un amant potentiel s’est plus intéressé aux Perséides qu’à Charlotte-Framboise. Leur mariage a eu lieu à cet endroit précis.

Crédit photo : Kuba Bożanowski

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :