Motilium

Take the red pill

Depuis un flirt illicite avec un professeur de Latin qui lui avait appris des mots de vocabulaires ne faisant pas partie du programme, Andrée-Simone s’interrogeait sur l’étymologie de « Motilium ».

N’écoutant que sa curiosité, elle se lança dans des études de pharmacie. Le jour du bizutage, elle dut choisir entre deux bocaux de pilules à avaler. Elle tomba sur le Motilium.

Ses condisciples, fort étonnés, l’autopsièrent lors d’un cours d’anatomie.

crédit photo : me, myself and I

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :