and introducing : Le. Gros. Lapin.

On donne du « mon gros lapin » par ci, on donne du « mon gros lapin » par là… (une liste exhaustive suivra dans un des posts en forme de bilan de l’année) et puis, un jour, à force de fréquenter une partie de facebook qui ferme à clef, on se met à tracer des traits et à dépoussiérer ses syllabus de coloriage.

Je crains fort que ceci ne soit pas la dernière apparition du bestiau sur ce blog ou ailleurs…

A part la qualité relative de mon coloriage dont je ne suis que trop conscient, quelqu’un a -t- il une objection ?

Un commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :