Le cdH serait sur Internet. (information à confirmer)

Avant de commencer ce post, un message personnel :

Tu es la community manager d’un parti dont les couleurs rappellent des produits de maquillage à la truelle et depuis lundi tu donnes mon nom à ton ulcère ? Désolé mon gros lapin. J’ai comme l’impression que tu travailles entourée de gens qui ont longtemps pris Internet pour le nom d’un savon industriel.

Ce que je ferais à ta place ? Je n’en sais fichtrement rien…

Merci de votre attention.

Nous sommes presque en 2014 et dans un coin du paysage idéologique belge francophone, un petit village résiste encore et toujours à l’idée que les internets et les réseaux sociaux sont un vecteur de communication qui vaut la peine qu’on s’en occupe avec un minimum de compétences.

Les électeurs américains savent que les candidats républicains ou démocrates ou en tout cas les équipes autour d’eux sont raisonnablement compétents parce que la campagne est un redoutable test de compétences : comment gagner les suffrages des fermiers du Middle-West dans les redoutables caucus de l’Iowa, survivre à la primaire du New Hampshire, récolter le plus tôt possible le nombre de délégués pour la convention de l’été, gérer la levée de fonds pour financer la campagne, etc. « Si un candidat a su rassembler autour de lui une équipe qui a su géré cette campagne, il a les compétences pour gérer le pays » peut se dire l’électeur américain.

Si la façon dont un parti est géré est un indicateur de sa compétence à gérer les affaires du pays, il y a (au moins) 25% du paysage politique belge francophone qui me fout les chocottes. Passons en revue les pièces à conviction à décharge et à charge :

Quand quelque chose va bien, il faut le dire.

  • La page facebook est animée très régulièrement.
  • Cette vidéo des jeunes cdH a atteint 60 000 vues
  • Maintenant, on ne peut plus accéder à l’intranet et en visiter une partie simplement en devinant à quelle URL il se trouve.

La liste des petits couacs ici ou là est, je le crains fort, un peu plus longue :

Un commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :