52 nouvelles en un an. Projet Bradbury 1/52 : Et Tchèque et mat

Un jour, ce brave Raymond Bradbury a sorti dans une conférence que…

“Écrire un roman, c’est compliqué: vous pouvez passer un an, peut-être plus, sur quelque chose qui au final, sera raté. Écrivez des histoires courtes, une par semaine. Ainsi vous apprendrez votre métier d’écrivain. Au bout d’un an, vous aurez la joie d’avoir accompli quelque chose: vous aurez entre les mains 52 histoires courtes. Et je vous mets au défi d’en écrire 52 mauvaises. C’est impossible.”

Je me suis lancé dans un projet Bradbury.

Première livraison de ce projet Bradbury : « Et Tchèque et mat », une nouvelle dans laquelle il est question de tiercé, de smartphone et de philatélie acrobatique.

La nouvelle 1/52 « Et Tchèque et mat » est disponible sur tous les bons internets :

couverture-et-tcheque-et-mat

Si tu es sage il y aura même un tumblr dans un avenir redoutablement proche.

Rendez-vous aux mêmes endroits la semaine prochaine. Qu’est-ce qu’il y aura dans la nouvelle de la semaine prochaine ? Si seulement je le savais…

Trackbacks & Pingbacks 1

  1. From Le canard se fait un sang d'encre - Projet Bradbury 2/52 - Everybody needs Somebaudy on 14 Mar 2015 at 18 h 02 min

    […] deuxième livraison du projet Bradbury pourrait vous mettre l’eau à la bouche, vous couper l’appétit ou faire les […]

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :