Comment je suis devenu protégé en 2020

comment je suis devenu protégé en 2020
Two Youths in Uptown, Chicago, Illinois … 08/1974

Bruyant hôpital à brunettes. Contrôle pratiquement annuel, pareil. Il faut un peu de persévérance à l’entrée : un architecte taquin, vénal ou les deux y a placé une galerie commerçante. Dans l’actualité il y a des missiles, des grèves et une absence de gouvernement. Le croissant coûte un pancréas et demi.

Ascenseur. Une médecin anguleuse, tablier blanc, touffe de cheveux noirs, philosophe au comptoir en raccompagnant un couple de patients.

— Avec tout ce qui se passe, on aurait tort de courir.

Une réaction passe sur mon visage. L’ascenseur produit une mélodie florale qui fait pousser un étage tout neuf autour de nous. Ceux qui ne sortent pas laissent passer les autres.

— J’ai eu sept enterrement en trois mois, monsieur.

La première et seule chose que je répond :

— Bonne moyenne…

Au moment de sortir de l’ascenseur elle me tourne son regard qui s’est posé sur beaucoup de douleurs et c’est pas fini. Elle me lance

— Soyez protégé, monsieur.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :