Dvorak, me voila !

post-it yourself dvorak

Ceci est le clavier avec lequel je rédige ce post. Ca n’est pas de la tarte de repartir à zéro à la redécouverte de mon clavier. Mais ce passage à la disposition Dvorak est la chance d’apprendre à taper sans regarder le clavier.

Je trouve illogique que mon activité soit l’écriture et que je ne maitrise pas l’instrument à 100%. A premiere vue, la disposition des touches est effectivement plus logique. Mon nouvel ami Klavaro et moi-même allons passer beaucoup de temps ensemble dans les jours qui viennent. Il y a toute la mémoire musculaire de l’azerty à oublier.

Se procurer un Logitech Dinovo Edge : parcours du combattant

De nos jours être un consommateur peut devenir un boulot à plein temps et certaines marques font de ce job, un job particulièrement chiant.

Depuis que j’ai vu ceci :

dinovo edge : pas facile à acheter

Et que j’ai lu cela :

Système de touches PerfectStroke™
Un mécanisme à microcharnières de précision répartit uniformément la force de frappe sur la surface de chaque touche, rendant ainsi chaque frappe fluide et naturelle.

Je veux acheter ce clavier. (Je vais le répéter si jamais quelqu’un chez Logitech me lit : Je. Veux. Acheter. Ce. Clavier.)

Tout ce que Logitech doit faire pour m’en fourguer un c’est de faire en sorte qu’il se trouve dans le circuit de distribution.

Pour le moment, je suis entré dans quatre magasins, j’ai passé des coups de fil, j’ai contacté le suppport et… j’attend… j’attend…

Est-ce que vous aussi vous avez l’impression qu’être consommateur demande de plus en plus de compétences et d’effort et que les marques ne facilite pas toujours ce job étrange : être un consommateur ?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!