Dommage que la cousine soit déjà mariée…

Wedding on Brussels' Grand-Place Plus j’y réfléchis et plus je me dis que c’est dommage qu’elle soit déjà mariée, parce qu’un mariage entre Marie – « Cousine » – Van Humbeeck et moi- même serait du plus hautement bloggable :

– Le même nom de famille sur le faire-part serait un bon moyen de commencer à ne pas passer inaperçu.
– Lors de la fête post-mariage, quand les membres des deux familles feront connaissance, se demanderont mutuellement leur nom de famille et répondront la même chose, c’est du rire assuré pour toute la soirée.
– Le même nom deux fois sur la sonnette du domicile conjugal.
– La marmaille éventuelle nous remerciera toute sa vie, chaque fois que l’administration lui demandera d’écrire le nom de jeune fille de sa mère dans les cases d’un formulaire.

Peut-être que la principale intéressée et sa bande a un avis sur la question ?

"Sex on the beach" : mode d'emploi

On est dans le meilleur endroit du moment où passer un samedi soir et la température semble avoir dépassé les 37 degrés réglementaires. A travers les fumigènes, les couleurs des projecteurs spasmodient sur le tempo que pilonne [insérer le nom de votre DJ préféré ou de David Guetta ici].

Et là, il fait soif. On siroterait bien un tonic. Mais avec tous ces décibels, comment se faire entendre de la barmaid qui shake tout à la fois son booty et son autre outil de travail pour confectionner une paire de « Sex on the beach », tout en conservant assez de voix pour proposer d’ici une heure ou deux à Svetlana, d’aller heu… faire un tour dans la Bugatti Veyron ?

C’est très simple, il suffit de pianoter sur le clavier de son téléphone et de lui montrer, par exemple, ceci :

Comment commander

(et il reste plein de place pour dire/écrire de gentilles choses à la barmaid)

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!