Nanowrimo 2010 : la check-list

50 000 mots ? Trente jours ? Yup. Cette année, je remets ça. Objectif : faire un petit frère à « Ford Capri c’est fini ». On verra si je me retrouverai une deuxième fois dans cet état. Ou pas.

L’avantage d’être déjà passé par là, c’est que j’ai une idée pas trop vague de ce que je dois mettre dans ma musette pour passer la ligne d’arrivée en vainqueur.

nanowrimo

Il y a quatre ans, c’était le mois du groupie-shot. Qu’est-ce que ça va bien pouvoir être cette fois-ci ?

  • Intrigue : checked (dans les grandes lignes, hein…)
  • Protagoniste : checked (mais un peu plus ne nuirait pas)
  • Play-list : en cours d’élaboration. Je dois avoir 4 heures de musiques écrituro-compatibles dans le chargeur de ma Remington. Ca devrait le faire.
  • Nom du personnage féminin : checked. Recyclage mais checked quand même.
  • Exemplaire de « The War of Art » à portée de main : checked
  • Ford Capri miniature sur le bural : checked
  • Abonnement Poseidon :
  • Nom du protagoniste :
  • Je-connais-la-fin :
  • Hachette qui demande si je peux passer à Paname approuver la couverture et le plan com’:
  • William Morris Agency au bout du fil parce que Steven veut absolument acheter les droits :

Crédit photo : mpclemens (ce garçon n’a pas l’air bien)

Grand Darjeeling Hotel : saison 2, épisode 1 "dernier carat"

Grand Darjeeling Hotel

Le premier épisode de la deuxième saison de Grand Darjeeling Hotel arrive le meme jour que le redémarrage de Septième Ciel Belgique.

Il commence comme ceci :

La cartouche de .357 magnum pénètre dans la chambre du Smith & Wesson Modèle 28. D’un mouvement du poignet, une main gauche musclée remet le barillet parfaitement huilé en place et range le revolver dans un étui au cuir ciré et patiné, mais pas longtemps. La même main le retire de l’étui à toute vitesse et le braque sur une ombre qui vient d’apparaître au fond d’un couloir du Grand Darjeeling Hotel.

– Un pas de plus et vous êtes mort, qui que vous soyez !

Pour lire la suite, il suffit de le demander gentiment sur cette page.

Et pour se mettre en ordre de cotisation avec la saison 1 c’est par ici que ça se passe.

"The only two ways to write a story" : it's mine !

Je suis en haut de la plus haute colline des environs, je me frappe le poitrail et je pousse un cri de bête animale qui ne serait pas humaine. Pour la décence, rajoutez-moi un kilt aux effets spéciaux si ça vous chante, pendant ce temps-là, je brandis au dessus de ma tête le trophée, le glaive, la lame façon Hatori Hanzo qui va m’aider à transpercer le fantôme de la page blanche et le servir à l’apéritif façon Apéricube. Ruisselant de pluie, éclairé par le soleil qui se lève à peine, je balaye l’horizon en cinémascope à la recherche d’un Alderaan qui voudrait tâter de ma nouvelle étoile noire.

two ways

Je suis désormais en possession de « The only ways to write a story », le bouquin quasi introuvable de John Gallishaw et avec cette cartouche dans ma muselière, laissez-moi vous dire que les deux saisons qui restent de Grand Darjeeling Hotel, le nanowrimo 2007 et le reste, tout ça va envoyer du gros bois, du tilleul centenaire voire du séquoia…

Message perso à mon éditeur : profite bien de ton reste de vacances, couve bien la descendance parce qu’on va avoir du papier sur la planche dans les mois qui viennent…

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!