Carla Bruni : illustration vivante de la politique de Sarkozy

« Travailler plus pour gagner plus » : c’est pas parce qu’on est ex-mannequin, ex de Clapton, ex de Mick Jagger, ex des Enthoven (père et fils) et que la rumeur parisienne vous prête généreusement à la fois grossesse et mariage, qu’on se repose sur ses lauriers.

Est-ce que Carla se contente de rester à la maison pour ravauder les chaussettes de Nicolas ? Est-ce qu’elle passe ses journées à passer la cireuse pour chasser les rayures qui s’accumulent sur le parquet ?

Que nenni !

Carla n’a pas changé. Carla ne fait pas sa fière. Quand une marque hollandaise de lampes à couleur variable lui demande de pousser la chansonnette, Carla retrousse ses manches et va gagner l’argent du ménage sans la ramener.

philips-livingcolors.jpg

Comme le fichier s’appelle « reworked_song.mp3« , on peut même supposer que Carla a dit « Mais bien sûr, je comprends, pas de problème » quand une voix embarrassée à l’autre bout du sans-fil lui a avoué que le client n’était pas complètement content avec la première version.

[audio:reworked_song.mp3]

Le bisou, le bisou, le bisou !

Tiens ? Un logiciel rigolo dans le macbook… Qu’est-ce que je pourrais bien en faire ?

ca sent cinq années de presidence

Si les gendarmes spéciaux de la présidence ne m’enlèvent pas dans un hélicoptère noir et dans une opération commando parce que le petit Nicolas n’a pas le sens de l’humour, il y aura d’autres images du genre.

Si je disparais sans donner de nouvelles, soyez gentils d’enfoncer la porte de mon appartement : il y aura un chat affamé dedans…

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!