Inédit : Les aventures de Tintin et la carte Visa de papa

Pour se faire une opinion sur la façon dont est géré la marque « Tintin » (ce personnage qui, au siècle passé a été l’ami de la jeunesse en culotte courte) un petit screenshot vaut mieux qu’un long discours :

tintin et la carte visa de papa

Quelques questions quand même :

screenshot du blog

  • Quelqu’un en sait plus sur ce partenariat avec France Télévision ? tintin.com a l’air actuellement logé à la même adresse que tintin.francetv.fr. Un site payant, c’est vraiment « service public » ?
  • Les avocats des journalistes concernés par le post qui fait tant parler de lui sont-ils déjà intervenus ?
  • Cette fermeture est-elle le résultat des commentaires ?
  • Les commentaires étaient-ils modérés « a priori » ou « a posteriori » ?
  • Le « rédacteur en chef de tintin.com himself serait-il plus haut placé dans la hiérarchie que l’auteur du blog ? (c’est pas Hergé le rédacteur en chef de tintin ?)
  • Quels sont les tribunaux compétents ?
  • Qu’est-ce qui peut se passer si les gens qui préfèrent la période boy-scout de Tintin à la période « merchandising bling-bling » envoient des cartes postales à Moulinsart s.a. Avenue Louise, 162 à 1050 Bruxelles ou au Chalet Rosenthal – Crêt des Nex CH- 1885 Chesnières sur Ollon – SUISSE ?

  • Last but not least : est-ce que cette triste histoire ne risque pas de faire une triste jurisprudence pour toute la blogosphère francophone ?

Mediapart.fr n'a pas encore tout, tout compris à Internet on dirait…

Mediapart est un site d’info (franco-)français et payant. Jusque là, on pourrait encore croire un minimum dans leurs chances de succès.

J’ai eu la possibilité (encore merci !) d’avoir accès deux semaines au contenu payant de mediapart.fr.

Bien entendu, un mail de relance a fini par arriver.

Enfin… je crois que c’est un mail de relance de la part d’Edwy Plenel.

Jugez vous-même :

Mediapart n'a pas tout compris

Le bêtisier du web de la fin 2008

Quand les doigts courent sur le clavier pour annoncer qu’une banque va mal ou qu’une banque va vraiment très mal, une erreur de frappe est bien pardonnable.

Rendez-vous dans trois mois ou dès que j’ai assez de matériau pour un nouveau post, en espérant que ce soit avec des screenshots qui parlent de trucs un peu plus joyeux…

Un peu de bon sens, s’il vous plait :

Même pendant la crise, il faut bien compter les zéros :

Chef, je crois que j’ai oublié un truc (1)

Chef, je crois que j’ai oublié un truc (2)

Pas d’économie sur les consonnes :

Un peu de « t », monsieur Votron ?

Mais pourquoi est-ce que je ne suis pas surpris que l’orthographe souffre quand Cauet est dans les parages ?

…et le meilleur pour la fin : un site mono-usage, qui vérifie si Apple Store est down (genre, pendant le keynote de Steve). Et ce site, lui-même…

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!