La fin du monde c’était le week-end passé

J’ai fait un rêve bizarre : Tout a commencé par une nuit sombre, le long d’une route solitaire de campagne par une voix au téléphone qui me disait “Mais tu peux dire non hein…”. Je me suis retrouvé sans poil au menton dans un supermarché, un samedi bien après l’heure de la fermeture. Il y avait des lumières vives et des gens qui couraient dans tous les sens. En passant devant un miroir, j’ai remarqué que je portais une robe, une perruque et du maquillage. J’étais en train de feuilleter les pages de quelque chose intitulé “La fin du monde” quand soudain quelqu’un a crié “et… Action !”. C’est là que je me suis réveillé.

C’est bizarre les rêves, quand même.

rasoirs ou rasoirs : les hésitations d'une blonde

La scène est le rayon « produits de beauté » d’un supermarché, les personnages sont une élégante trentenaire blond cendré à fourrure, lunettes genre Dior et moi-même. L’action (muette) est la suivante :

Je suis à hauteur du rayon rasoirs (pour hommes), mais pas juste en face, ni en train de le regarder ostensiblement, plutôt trois quart dos.

La trentenaire saisit et examine un paquet de rasoirs jetables Bic pour hommes. Je jette un oeil en douce, en me demandant si elle est en service commandé pour son jules ou jour ses jambes.

Elle repend le paquet au crochet du linéaire, fait quelques métres et quitte le rayon en possession d’un sachet de rasoirs roses pour filles.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!