Drinking gin at nine in the morning

La montagne de gratitude que j’éprouve envers Steven Pressfield vient de se changer en chaîne de taille himalayenne. La montagne de gratitude que j’éprouve envers TED.com vient de se changer en chaîne himalayenne :

Elizabeth Gilbert : Merci !

Le démon et/ou le génie qui habitent dans les murs autour de moi pourrait-il se sortir les pouces ? En le remerciant… (cette phrase prend nettement plus de sens après avoir visionné la vidéo ci-dessus dans son ensemble)

Marshmallow : un maintenant ou deux tout à l'heure ?

Vous avez quatre ans (l’âge pour lequel, semble -t- il les programmes de TF1 sont taillés). Vous êtes quelque part dans une université. Sans le grand miroir sur le mur du fond, on dirait une salle de jeu presque ordinaire. Un élégant barbu en blouse blanche vous dit avec empathie : je reviens dans quinze minutes. Il y a un marshmallow sur la table. S’il est encore là quand je reviens, tu en recevras deux« .

Vous levez vers cet étrange individu un regard à la fois interrogateur, candide et gourmand. Trop tard. La porte vient de claquer sur ses talons. What do you do, hotshot ? What do you do ?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!