Soubassophone

Sousaphone March

Le grassouillet Philippe-Albert aimait la toute grande musique. Celle qui passait jouer du soubassophone à ses pieds une fois par an : le jour de son anniversaire. Philippe-Albert préparait la veille les habits du jour pour être parfait au balcon. Quand le chef de fanfare a entamé une reprise à sa sauce d’un titre décrit plus tard comme « Américain », Philippe-Albert, est tombé du balcon. Le surlendemain, sa veuve épousait le chef.

Crédit photo : life is good pete

Spread the love

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :