Pour Noël 2008, ça a l’air plutôt mal barré. Par contre, pour le Noël orthodoxe (7 janvier), on y est arrivé.

Je voudrais remercier le sapin sans qui je ne serais rien, mon agent, mon imprésario, le scénariste et tous les acteurs de cette belle série de l’avoir faite aussi courte.