“Whenever in doubt tell the truth : you will not be believed”.

J’ai tout fait pour que mon post d’hier passe pour un poisson d’avril. C’est fou ce que, employés à la bonne date, les mots “aujourd’hui, enfin, incroyable, poisson et avril” peuvent être efficaces. Seulement voilà, il s’agissait d’un poisson d’avril inversé : la vérité vraie que se déguise en blague. J’ai bel et bien reçu…

Forcément : ça va arriver…

Attention : possibilité d’épidémie langagière en fin d’après-midi. Le mot « forcément » peut – forcément – se mettre à toutes les sauces, s’utiliser à tort et à travers, saupoudrer n’importe quelle phrase, un peu comme la neige artificielle en période de Noël (forcément). Ce mot ne veut pas forcément dire grand’chose alors forcément, il n’y a…