Ceci n'est peut-être pas une fiction

Nous sommes dans une partie confortable de la région bruxelloise, dans la cuisine d’une famille presque comme les autres. Au mur, la photo d’un homme : il a la quarantaine, il a le regard dans le lointain, il semble philosopher. A la table de la cuisine, un petit bout dans les six ou sept ans mange son souper.

La mère, très belle, est à mi-trentaine, elle couve sa progéniture du regard.

Dis maman, je ferai le même métier que grand-père un jour ?

La mère regarde l’horloge.

Ton père est encore au bureau. Tu devrais lui demander quand il rentre. Tu seras très gentille avec lui. Il a des soucis en ce moment.

La mère lui caresse la joue.

Elle va prendre une bouteille de lait dans le frigo, profite que l’enfant ne la voit pas pour pousser un soupir.

Oui mais… l’autre jour. Vous m’aviez dit que je devais bien écouter à l’école parce qu’un jour je devrais faire tout comme grand-père.

Oui. Oui. Oui, nous avons dit ça. Mais parfois les grandes personnes ont des problèmes qui ne dépendent pas d’elles tu vois.

Tu as des soucis maman ?

La mère se détourne, essuie une larme.

Le petit bout vient faire un câlin à sa maman qui à présent a ouvert les grandes eaux.

Quand je serai grande, tu seras fière de moi, maman !

C’est très gentil.

La mère sèche ses larmes, s’accroupit pour mettre son regard dans celui de sa fille.

Même si on a dit le contraire, depuis quelques temps, Papa et moi nous pensons que tu ne feras peut-être pas le même métier que grand-père. Alors c’est important que tu étudies bien à l’école, Elisabeth. Promis ?

La blondinette en culottes courtes hoche la tête gravement, avant d’aller en courant pleurer à chaudes larmes dans sa chambre.

9
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Eric
Invité

J’ai du le lire deux trois fois avant de comprendre!

Ce ne sera peut-être pas une fiction… en effet!

Jonathan Loriaux
Invité

Moi je n’arrive pas !

PtitOurs
Invité

Pareil… Je n’arrive pas à comprendre.

Mélissa
Invité

M’enfin! C’est pourtant évident!
😉

Je vous l’accorde, ça l’est moins pour les lecteurs français.

Jonathan Loriaux
Invité

> Mélissa,

Je dois vraiment avoir l’air d’un con alors 😉 Je relirai ce soir à tête reposée.

Jonathan Loriaux
Invité

P*** que je suis c**, j’avais omis un mot !

Mélissa
Invité

Mais d’importance, cher Jonathan! *lol*

skygirl
Invité

la mère à mi-trentaine…la fillette qui cause et qui marche…mais le père est au bureau en non à l’école…j’ajoute un , je retire deux…ça nous faiiiit….oups…
(au fait, se les français ne suivent pas ; c’est à cause du « souper », belgicisme déstabilisant)
😉

trackback

[…] ne résiste pas à l’envie de balancer ici un post du 12 juin de mon blog perso qui prend de plus en plus d’intéret. Lisez-le très attentivement avant de me dire […]

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :